Cette semaine marque la fin d’un mois passé ensemble, en présentiel, à Benguerir. Le chemin à parcourir est encore long. Prenons alors du temps pour s’auto-évaluer et épargner du souffle pour le reste.

FRANÇAIS

La séance de français de cette semaine s’est déroulée en deux parties : D’abord on a commencé par un cours de soutien linguistique, et ensuite, on a entamé des présentations individuelles et des discussions autour des extraits de livres reçus la semaine précédente.

EXPOSÉ

Quelle place pour les activités extra-académiques dans le parcours d’un étudiant aujourd’hui ? tel était le sujet de l’exposé, présenté par la participante Fayza Yassine, et inspiré de l’article « Dans l’enseignement supérieur, des activités extra-académiques de plus en plus stratégiques » publié dans le journal Le Monde.

ARTS MANUELS

Durant cette nouvelle rencontre avec l’artiste Khalid Assalami, notre projet des architectones commence à prendre forme. Pendant trois heures, chacun de nous s’est investi pour concevoir des modèles, à base de plâtre, inspirés de l’architecture andalouse et marocaine.

CELLULES CRÉATIVES

Les réalisations créatives continuent de se produire à la villa MAHIR. En moins d’une semaine, l’équipe M’ssrah a présenté une nouvelle pièce de théâtre, M Play a réalisé une vidéo promotionnelle pleine de suspense et M Sound reprend l’un des discours de Victor Hugo à l’Assemblée Nationale dans leur première composition musicale de cette année.

CHALLENGES

Les participants MAHIR avancent avec assurance dans leur projet de challenge. Plusieurs réunions ont été menées durant cette semaine pour finaliser les premiers rendus de chaque équipe.

HIKAYAT

La quatrième édition de notre compétition de storytelling HIKAYAT s’est tenue cette fois-ci en plein air. 15 histoires ont été racontées dans une ambiance de joie et d’émotion. Bravo aux gagnants Mehdi Maarouf et Amina Saadi.

ATELIER CURIOSITÉ

Interpellé par les pistes de réflexions que peut susciter l’article paru au journal El Pais au sujet des immigrés marocains arrêtés à Arguineguin, M. Taha Balafrej nous a donné rendez-vous vendredi dernier pour une séance de partage autour des bonnes méthodes pour gérer et orienter sa curiosité.

RÉDACTION

L’exercice de rédaction de cette semaine s’est porté sur l’extrait du livre « Lectures et lecteurs dans la France d’Ancien Régime » de Roger Chartier mis en ligne sur le site de l’exposition virtuelle « Choses lues, choses vues » de la Bibliothèque nationale de France. Nous étions invités à faire des recherches sur les cabinets de lecture et le rôle qu’ils ont joué dans la vie publique en France au 18ème siècle, tout en faisant le lien avec les possibilités d’inspiration qu’ils peuvent soulever pour promouvoir le livre et la lecture au Maroc.